Loading...

jeudi 28 octobre 2010

vendredi 17 septembre 2010

Premiere chaine de radio privee au Senegal

un peu de respect


l'entraîneur national Amara Traoré et ses collègues sont entrain de vivre des choses inadmissibles ,et ce qui est grave ,c'est que les sénégalais si prompts à réclamer la tête d'un coach lorsque celui ci ne donne pas les résultats escomptés ,sont restés muets comme une tombe face à cette injustice qui devrait intéresser tout le monde .En tout cas ,que Amara ne se décourage pas et sache qu'il y'a des sénégalais épris de justice à ses cotés .Nous n'accepterons pas que cet homme qui a tout donné au football sénégalais ,depuis le lycée Charles degaulle de st-louis ou il a étudié en passant par la linguère de st-louis ou il a été l'un des avants centre les plus talentueux de sa génération soit traité de cette façon .C'est à croire que les hommes qui dirigent ce pays ont plus de respect envers les blancs que leurs compatriotes .La récréation est finie ,il faut passer aux choses sérieuses .

Ibrahima diop
instituteur école serigne babacar guèye
dakar-bango / st-louis

jeudi 16 septembre 2010

L’école en danger

Alerte l'école en danger

Le ministre de l'éducation nationale avait annoncé au mois de juin la probabilité que l'examen de l'entrée en sixième soit supprimé pour l'année scolaire prochaine. Il semble que cette éventualité est en passe d'être effective avec les récents résultats de cet examen qui en réalité n'en est plus un. Le danger que l'école coure avec cette décision c'est que les enseignants et les élèves soient démotivés car n'ayant plus l'impression de travailler pour atteindre un objectif précis. A mon avis il serait beaucoup plus prudent de maintenir cet examen et créer d'autres portes de sortie pour les élèves qui ne seront pas pris en charge par l'enseignement moyens et secondaire à savoir redynamiser les centres de formation professionnelles les outiller et assurer à ceux qui sortent de ces structures un emploi décent .

Ibrahima Diop

Instituteur école élémentaire Serigne Babacar Guèye

Dakar bango st-louis

jeudi 1 juillet 2010

justice à deux vitesses

l'arrestation très médiatisée des deux fils de ahmet khalifa niass et leur libération en catimini à laissé les sénégalais pantois .Comment peut on après tout ce qui été dit sur leur compte les laisser rentrer chez eux au lieu de les déferer devant le procureur de la république .Au meme moment des individus croupissent en prison pou avoir dérobé un poulet par ci un sac d'oignons par la ,les agresseurs des journalistes de l'as sont toujours en liberté .Ou va nous mener tous ceci ? Evidemment à l'anarchie ,nous risquons d'etre dans un système ou personne n'aura plus confiance en la justice et aura tendance à régler lui meme es problèmes

jeudi 6 mai 2010

bagarre de ministres

Les sénégalais ont appris par la presse les évènement honteux qui se sont déroulés au palais de république à savoir la bagarre entre les ministres Aminata tall et Awa n'diaye .C'est tout simplement inacceptable car des autorités à ce niveau doivent donner le bon exemple sinon que feront les jeunes lycéens ,les enseignants dans les écoles bref tous ceux qui incarnent une certaine autorité quelque part ?

lundi 1 mars 2010

curriculum corrompu

l'école sénégalaise en voulant innover et rompre avec les pratiques ancestrales en matière d'éducation a mis en place un curriculum de l'éducation .Les maitres ont été formés mais jusqu'a présent l'accompagnement didactique proposé par l'état tarde à venir et les enseignants ne savent plus à quel saint se vouer .Je vous rapppelle ici les propos duministre tenus dans un journal

La généralisation du Curriculum de l'éducation de base (CEB), prévue en 2008 est reportée à octobre 2009, pour mobiliser les moyens nécessaires à la réussite de cette réforme.

Cette mesure s'explique par "des raisons liées à la volonté" du département de l'Education "de mobiliser tous les moyens et ressources nécessaires à la réussite de cette réforme jugée capitale pour le système éducatif", a déclaré Kalidou Diallo, ministre de l'Education chargé du Préscolaire, de l'Elémentaire et du Moyen dans une interview parue dans Monde de l'Education, un bimensuel sur l'éducation.

"Nous avons pris la responsabilité de renvoyer à octobre 2009 la généralisation initialement prévue en octobre 2008 dans les CI et CE1", a indiqué M. Diallo, avant d'ajouter : "la raison est simple : on ne peut pas commencer un marathon en boitant".

"Pour rendre, cette généralisation, il faudrait prendre en compte deux paliers. Le premier palier consiste à une mise à disposition d'un certain nombre d'intrants de qualité pour les maîtres et les apprenants. Le second palier, c'est la formation", a expliqué Kalidou Diallo.

Il a en outre précisé que "tout le travail technique et scientifique nécessaire à la mise en place du nouveau CEB a déjà été réalisé". Selon lui, l'équipe en charge de la production des intrants "s'est honorablement acquittée du travail qui lui a été confiée".

M. Diallo a toutefois assuré que "toutes les conditions sont réunies" pour le démarrage de la généralisation prévue en octobre 2009. "Il n'y a pas de doute, le marché pour la mise à disposition des intrants est octroyé. La maison d'édition en charge a déjà présenté les spécimens et a reçu le bon à tirer. Les ouvrages seront prêts avant même la fin de cette année scolaire", a-t-il confirmé.

Liens Pertinents
Afrique de l'Ouest
Sénégal
Education
"Nos partenaires canadiens sont à nos cotés pour relever ce défi. Et vous savez que le ministère dispose de formateurs compétents au niveau de chaque Iden. Ils ont déjà expérimenté le dispositif de formation dans les phases de la mise à l'essai et d'extension et ont déroulé l'ensemble du processus" a-t-il dit.

"La généralisation est effective dans le sous secteur du préscolaire. Concernant l'élémentaire, nous avons choisi de généraliser au CI et au CE1 en 2009/10. La cohorte de CE1 parvient en 2012/13 au CM2 et consacre la généralisation totale du cycle. C'est ce processus qui donne toute son importance aux dates énoncées : octobre 2009 pour le début du processus et juillet 2013 pour la fin du processus", a-t-il précisé.

samedi 20 février 2010

coup d'état démocratique

Qui n'a pasapprouvé le putsh survenu au niger et qui a vu le président tiandian perdre le pouvoir .Cet homme s'est cru en certain moment chargé d'une mission divine sinon comment comprendre qu'il ait eu l'audace , le culot et l'intrépidité de tripatouiller la constitution pour la tailler à sa mesure .Son éviction par l'armée qoique condamnable par principe à été saluée par le monde entier ,elle doit servir de leçon à ces dictateurs qui ne disent pas leur nom car des tandian il y'a en a la pelle en Afrique et on sent qu'ils sont meme génés de critiquer leur collègue qui vient d'tere déchu de son pouvoir

dimanche 17 janvier 2010

l'espoir pour haiti

comme les citoyens du monde entier ,nous sommes tous scandalisé par ce qui se passe en haiti,mais que pouvons nous face à la volonté divine . Les choses pouvaient être pires mais Dieu merci ,continuons de prier pour qu'elles en restent là .Heureusement que pour une fois on a la signification de ce que doit être une communauté internationale ,car la mobilisation actuelle est à la hauteur de l'ampleur des dégâts ,même si des failles sont notées ça et là dans la coordination de l'aide .Seulement il faudra que les gens soient vigilants car ils ne manquera pas certains esprits tordus et sanguinaires qui n'hésiteront pas à profiter de la situation pour en faire un fonds de commerce en essayant d'extorquer des sous à de malheureux donateurs honnêtes sous le prétexte d'aider les victimes haïtiens .Encore une fois merci aux USA qui n'ont rien ménagé pour venir en aide à des populations en difficulté .Courage le monde entier est à vos cotés